Une femme raconte être tombée enceinte suite à un «coup de vent» en Indonésie. La police enquête

Il est difficile de ne pas faire la comparaison avec l’histoire de la Vierge Marie. Selon la Bible, une seule fois dans l’humanité, une femme est tombée enceinte sans avoir eu de relations sexuelles et la jeune Siti Zainah assure que quelque chose de similaire lui serait arrivé, mais pas de manière spirituelle.

Tribunnews Bogor

À l’âge de 25 ans, Siti a donné naissance à son deuxième bébé, cependant, il n’était pas le fruit d’une relation amoureuse, mais d’un coup de vent qui l’avait frappée après une séance de prière. Selon la jeune fille qui vit à Cianjur, en Indonésie, une heure après cet étrange événement, elle a accouché.

Siti s’est rendue à l’hôpital le plus proche et une fois dans la salle d’accouchement, elle a dit aux médecins que lorsqu’elle a eu fini ses prières cet après-midi là, une rafale de vent est entrée dans ses organes génitaux et elle a commencé à sentir son estomac se gonfler.

Tribunnews Bogor

En l’espace de 15 minutes, la femme a commencé à se sentir mal et s’est rendue au service d’urgence. Les médecins étaient quelque peu confus parce qu’ils pensaient qu’il était évident qu’elle était là car elle était sur le point d’accoucher, mais Siti dit qu’elle ne se doutait de rien.

Le bébé est né en bonne santé et sans complications. Son histoire s’est rapidement répandue dans toute la ville, même les autorités l’ont apprise et lui ont rendu visite. Tout le monde est resté abasourdi par ce que racontait la femme, tandis que le directeur de l’hôpital, Eman Sulaeman, a dit qu’il pourrait s’agir d’un déni de grossesse qui survient lorsque la femme ne sait pas qu’elle est enceinte jusqu’à ce qu’arrive le moment d’accoucher. 

Tribunnews Bogor

La police, pour sa part, a lancé une enquête pour clarifier les faits afin de mettre un terme aux rumeurs qui créent des informations déroutantes dans le pays sur cette grossesse jugée contre nature.

Tribunnews Bogor

La petite fille est le deuxième enfant de Siti, le premier de ses enfants est le fruit de sa relation avec son ancien partenaire duquel elle s’est séparée il y a quatre mois. Jusqu’à présent, les soupçons tournent autour de cet ancienne romance, mais le contexte est encore trop préliminaire pour tirer des conclusions.

Newflash

De son côté, la femme continue d’affirmer ce qu’elle a vécu et son histoire intervient quelque temps après que le responsable indonésien de la protection de l’enfance, Sitti Hikmawatty, ait déclaré que les femmes risquaient de tomber enceintes si elles étaient dans une piscine avec des hommes au “sperme puissant”, des déclarations qui ont également causé beaucoup d’agitation.